Editions La Découverte - 15/12/2005

Gouverner Marseille

Enquête sur les mondes politiques marseillais

Michel PERALDI, Michel SAMSON

Octobre 2005 - 155x240 - 312 pages - 20 € - Cahiers libres - 2-7071-4099-6
     

Quatrième :

En un demi-siècle, Marseille a connu des bouleversements sociaux, économiques culturels et urbains majeurs. Dans ces tourmentes, et en contraste avec sa réputation de ville rebelle, renommée pour la violence de ses affrontements électoraux, Marseille n’a pourtant eu que trois maires (Defferre, Vigouroux, Gaudin), tous issus du même moule politique et social formé après la guerre par Gaston Defferre. Partant de cette énigme, Michel Peraldi et Michel Samson, spécialistes reconnus des mondes politiques marseillais, proposent dans ce livre magistral la synthèse d’années de travail de terrain et d’entretiens approfondis avec les responsables politiques locaux. Les auteurs mettent ainsi à jour les liens noués par ces derniers avec les autres acteurs du théâtre politique local : entrepreneurs et industriels liés au port ou au BTP, nouveaux spéculateurs de la « movida » immobilière marseillaise, représentants de l’État, supporteurs de l’OM, syndicalistes, leaders religieux et communautaires, artistes et voyous... Ils en tirent le constat que le récit politique ne s’écrit pas seulement dans les histoires internes au sérail, mais qu’il s’insère dans l’humus social et culturel de la ville, dont il révèle la complexité et les subtils équilibres. Un exercice rarement fait dans un pays où on a tendance à sacraliser le discours politique sans en rechercher la logique sociale.

Table des matières :

Avant-propos. Marseille, le journaliste et le sociologue - Pour en finir avec le lieux communs sur la « Porte sud » de la France - Méthode et inspirations - Prendre au sérieux l’art du politique et les acteurs de la scène urbaine - Sortir des légendes urbaines 
- I / Le monde politique 
- 1 - L’énigme des trois maires - Les trente-six ans de règne de Gaston Defferre - Le long intermède Vigouroux - 1995 : la victoire tant attendue de Jean-Claude Gaudin - Sous la stabilité, l’effervescence 
- 2 - Une sociologie des politiques marseillais - Médecins, enseignants et avocats - Le statut envié de professionnel de la politique - Les conquérants de la gauche - Les adoptés de la droite 
- 3 - Les chemins du pouvoir - Les héritiers - Les fidèles récompensés - Les exogènes - Ascension d’un protestant nîmois - Comment devenir maire de droite - Du poids de la démocratie chrétienne
- 4 - Le métier de l’élu : la république aux villages - Jouer, se souvenir, séduire - Réchauffer du froid, créer du face à face - Séduire l’État central
- 5 - Réseaux d’influence et « clientélisme des pauvres » - Entretenir des réseaux - Le terrain des clients - Les limites du clientélisme - La nostalgie du village 
- 6 - Le terrain, la cocarde et le village - Les noyaux villageois et le terrain - Le réalisme sans les intellos - L’entre-soi des élus - II / Les acteurs de la ville
- 7 - Des clichés très utiles : Marseille réenchantée - Des porte-parole légitimes - Marseille, un supplément d’âme à Paris - La movida marseillaise 
- 8 - Force ouvrière et la mairie, les liaisons dangereuses - Une alliance historique - Le tournant de 2003 - Service d’embauche ou service public - Le « fini parti », ou l’impossible propreté de Marseille
 - 9 - Les supporteurs de l’OM : la peur et l’envie - Le football comme politique - Bernard Tapie, du terrain de foot à l’arène politique - OM contre PSG, ou Marseille contre Paris - Les supporteurs comme groupes politiques - L’OM, une puissance économique et politique aux bases populaires - La peur du foot 
- 10 - La décadence des parrains - Sous-traitance pour la mafia russe - Trafic de drogues : de l’export à l’import - Une délinquance (très) ordinaire - Après les « années Defferre », des truands désormais sans poids politique - L’affaire Rodat, un révélateur de rencontres
-  11 -Centre-ville 1 : vendre, acheter - Rénovations au long cours - Les nouveaux commerces - Une profonde mutation 
- 12 -Centre-ville 2 : vivre, habiter - Les bigarrures de l’hypercentre marseillais - Logements sociaux au cœur de la ville, classes moyennes en périphérie - Face à la rénovation « à la sauvage », la mobilisation inédite des habitants - La contestation de « Un centre-ville pour tous »
 - 13 - La culture des friches : célébration et spéculation - Les friches industrielles au cœur des politiques culturelles - Une movida marseillaise ? - Des entrepreneurs culturels - Parcours d’artistes - Saltimbanques et mécènes
 - 14 - L’honneur des cités : des héros et des travaux - Années 1960 : pluie de cités sur les quartiers nord - La constitution de la nébuleuse de l’action sociale - La « réhab » comme révolution culturelle - Un calme barricadé 
- 15 - Parler au monde : Euromed et les défis des entrepreneurs marseillais - 2003 : l’étonnante candidature de Marseille à l’America’s Cup... - ... un coup de poker de la municipalité - Le Port autonome de Marseille, acteur majeur et... autonome - Capitaines d’industrie - Ivresse spéculative
-  16 - Des communautés imaginaires et électorales - « Marseille cosmopolite », la légende - La gestion de la « symbolique communautaire » - Des noms sur des listes - Des reconnaissances variables - Les risques de l’assignation
 - 17 - La politique des communautés religieuses - L’impossible mosquée - Marseille Espérance : la politique œcuménique - Une ville consacrée au Sacré-Cœur - La discrète influence de l’Église catholique - Épilogue - Annexe : liste des personnes interviewées - Index.

Extraits de presse :

« À partir du constat (et de l’énigme) de la continuité , [Michel Samson et Michel Peraldi] brossent sur un demi-siècle un paysage sans concessions ni parti-pris. Et livrent un ouvrage sérieux, documenté, toujours facile à lire parce que bien écrit [et] que tout Marseillais curieux de sa ville découvrira avec plus que de l’intérêt. »
MARSEILLE L’HEBDO

« Passionnant. »
LA VIE

« Rebelle, Marseille ? Allons donc ! Michel Peraldi et Michel Samson ont mis en commun leur passion de la deuxième ville de France pour en démontrer, au contraire, la fidélité [...] Bien au delà du récit historique, les auteurs plongent dans la complexité marseillaise, si facilement réduite au cliché à Paris (pastis, pétanque, pègre et football). L’anthropologue et le journaliste racontent la métamorphose de la ville, et n’oublient pas le rôle de l’OM et des religions en faveur de la cohésion sociale. Passionné et passionnant. »
LE PARISIEN

« Michel Samson, correspondant régional du Monde, signe avec Michel Péraldi une grande enquête sur les "mondes politiques marseillais". Édifiant. »
LE RAVI

« Le livre de Michel Samson et Michel Peraldi, Gouverner Marseille clarifie la controverse sur la capitale du Sud-Est. [...] Derrière [le] théâtre politique, ce qui a vraiment fait bouger la ville a peut-être échappé aux décideurs politiques. Pour le comprendre, lire Gouverner Marseille est indispensable. »
METRO MARSEILLE

« Michel Samson, correspondant du Monde à Marseille, et le sociologue Michel Peraldi nous livrent une somme sur Marseille et l’exercice du pouvoir par ses acteurs politiques, culturels, sportifs, délinquants, religieux, économiques ou syndicaux, qui échappe aux lieux communs. »
LIBÉRATION

« Une plongée captivante et très accessible. »
ALTERNATIVES ÉCONOMIQUES

« Le livre se lit d’une traite et [...] nous conduit hors des sentiers battus, sur le chemin de la connaissance intime des rouages de l’exercice du pouvoir à Marseille. »
ESPRIT

Lettre d'information

Vous pouvez vous abonner gratuitement ici à la liste de diffusion de Centre Ville Pour Tous.


Association "Centre ville pour tous"
Cité des Associations
BP n° 241
93, la Canebière
13001 Marseille

Contact

Mise à jour : lundi 10 juillet 2017 | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0