3/05/2003

Action des locataires des appartements réhabilités

Création d’un collectif de locataires des appartements réhabilités des PRI du Centre Ville

« VITE FAIT, MAL FAIT ! ? »

Pour une réhabilitation juste et durable

Le « Collectif Vite fait, mal fait ! ? » est né en novembre 2002 d’un simple constat : une majorité de locataires d’appartements réhabilités dans les quartiers de Belsunce et du Panier sont confrontés à des problèmes de malfaçon, d’hygiène ou de sécurité et se heurtent à l’inertie des sociétés assurant la gestion locative de leurs immeubles. Certains ont dû engager des actions en justice pour faire valoir leurs droits, d’autres baissent les bras faute de ressources nécessaires pour se défendre ou partent ailleurs découragés. Face à cette situation, l’idée d’une mobilisation et d’une action collective s’est peu à peu imposée et a fini par prendre forme.

Les objectifs principaux de « Vite fait, mal fait ! ? » sont les suivants :
- faire valoir les droits des locataires auprès des sociétés de gestion locative et rappeler aux bailleurs leurs obligations,
- être un interlocuteur des différentes instances et administrations impliquées dans le programme de réhabilitation du centre ville de Marseille.

La première étape de travail que s’est fixée le Collectif est la constitution d’un recueil de données aussi précises et complètes que possible sur les différents problèmes rencontrés par les locataires, afin d’établir une base concrète solide pour les actions à mener par la suite. Un deuxième temps sera consacré à la mise en circulation de ces informations (sociétés de gestion locative, bailleurs, médias, élus, etc.) afin que les problèmes soient connus de tous, réellement abordés et traités immédiatement. La saisie de la Commission Départementale de Conciliation initiée par la loi « Solidarité et Renouvellement Urbain », voire de la justice, est envisagée si les réponses apportées ne sont pas jugées satisfaisantes.

Au-delà des conséquences individuelles produites par une rénovation bâclée, des questions d’ordre plus général se posent : que deviendront dans 5 ou 10 ans les quartiers dont les immeubles mal réhabilités seront à nouveau gravement dégradés ? Qui assumera le coût d’une nouvelle restauration immobilière devenue nécessaire ? Y a-t-il véritablement un projet pour le centre ville, et si oui, poussé par quelle volonté politique ? Ce type de questionnement s’inscrivant complètement dans le débat initié depuis un moment déjà par l’Association « Un Centre Ville Pour Tous », le Collectif « Vite fait, mal fait ! ? » a choisi d’intégrer (par des adhésions individuelles) cette structure plutôt que d’en mettre en place une nouvelle. La mise en commun de compétences, expériences et réseaux ne peut qu’être profitable à tous et les actions déjà menées avec succès par CVPT renforceront sans aucun doute le poids de celles que nous entendons entreprendre.

> Formulaire de doléances

Lettre d'information

Vous pouvez vous abonner gratuitement ici à la liste de diffusion de Centre Ville Pour Tous.


Association "Centre ville pour tous"
Cité des Associations
BP n° 241
93, la Canebière
13001 Marseille

Contact

Mise à jour : vendredi 26 mai 2017 | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0