Elections législatives des 10 et 17 juin 2007 - 2/06/2007

Réponse de Marianne Moukomel, candidate de la 3ème circonscription de Marseille

Les Verts - l’ Ecologie Ensemble à Marseille

 En réponse à l’adresse de l’association "Un Centre Ville pour Tous",
 "Le logement à Marseille : des paroles et des actes ".
-----------------------------------------------------


Réponse aux questions de « un centre- ville pour tous »

1- Il me semble que votre 1ere question est bien celle de la césure qui existe dans notre ville entre le Nord et le Sud, qu’une volonté de « concentration » dans des zones bien délimitées des « pauvres », des « culturellement différents » s’affirme très régulièrement.
Le projet Euroméditerranée renforce encore les disparités de cette ville et montre si cela est nécessaire la volonté d’éloigner les « pauvres et les précaires » d’un centre ville vitrine, pour qui ? pour les touristes du futur port de plaisance, par exemple.
La ville peut et doit sans doute changer, mais cette ville qui a longtemps su préserver un équilibre entre intégration et respect des différences ne pourra poursuivre cette noble tâche que si elle continue de jouer la mixité.

2- cela fait longtemps que les Verts que je représente sur la 3e circonscription dénoncent le manque cruel de logements sociaux dans le centre ville. Pourquoi des logements sociaux dans le centre-ville, parce qu’ils contribuent à sa vie, parce c’est là que se trouvent les emplois, parce que c’est ainsi que l’on peut diminuer les coûts de transport pendulaires, souvent lourds pour le travailleur, parce que c’est ainsi que l’on pourra éviter l’asphyxie du centre ville par l’automobile par un besoin moindre des déplacements, ce qui n’empêche pas de multiplier l’ensemble des transports en commun, en site propre, adaptés à la ville (tramway aussi bien que minibus ou taxis collectifs – transports doux tels le vélo, pas au prix payé par la commune par contre !)

3 – 4 - Une fois encore, je crois que nous devons répéter la nécessité, pour Marseille comme pour toute agglomération de mixité sociale, donc de mise en œuvre de logement social, dans le domaine public ET dans le domaine privé. L’accession à la propriété pour tous ne nous paraît vraiment un but en soi pour l’ensemble de la population, sans doute pour une part d’entre elles ; elle est aussi gage de fixité, ce qui n’est peut-être plus la seule façon de vivre aujourd’hui.
Ce qui me paraît important également, c’est que le parc de logements sociaux, comme d’ailleurs les parcs de logements en construction ou en réhabilitation tienne compte de façon essentielle du facteur énergie. Aucun projet de bâtiment à « énergie passive, à énergie positive » n’est programmé sur la ville ; on continue à construire du tout électrique, en confort d’hiver et d’été, sans se préoccuper des sources d’énergies, du réchauffement climatique… Il est important que soient imposées des normes d’isolement, que les certificats d’économies d’énergies soient appliquées dans notre ville comme ailleurs.

5 – Le parc immobilier de notre ville est constitué de grandes compagnies de propriétaires, de multiples petits propriétaires également, occupants ou bailleurs. L’exercice de ma profession m’a montré à de nombreuses reprises combien pouvaient être vétustes toutes ces habitations, du centre ville, mais pas seulement du centre ville. Des populations de personnes âgées vivent souvent dans des conditions d’hygiène et de confort plus que limites. Il est nécessaire que les collectivités ou l’état interviennent afin que les personnes puissent être maintenues à leur domicile dans des logements décents ; ceci est un véritable impératif de solidarité et de précaution sociale. même réflexion qu’au-dessus, les réhabilitations doivent se faire avec le souci de tendre vers ce facteur 4, diminuer par 4 les gaz à effet de serre, d’ici 25 ans.
Dans ce dessein, toutes les possibilités d’interventions doivent être possibles ; votre association, qui connaît parfaitement l’ensemble de ces dispositifs, fait un travail fondamental auprès de services publics à l’oreille sourde.

6 – Aucune politique de logement ne peut se faire en dehors d’une concertation avec les habitants. Qu’il s’agisse de réhabilitation, de démolition – reconstruction – relogement, cela ne peut se faire qu’avec une concertation entre les associations généralistes – associations de locataires – bailleurs - … Ce sont toujours des opérations difficiles et si l’on veut un déroulement qui tienne compte de tous les critères, et d’abord humains, ce que néglige bien souvent la municipalité en place, tous les partenaires doivent être autour de la table.

Pour ma part, je mène dans le cadre associatif un travail sur le critère énergie dans la réhabilitation, critère essentiel et enfin pris en compte par certains bailleurs, mais l’exigence de ce travail est qu’il doit se faire sur l’enveloppe et sur les comportements : un travail urbanistique ou simplement architectural ne peut se faire efficacement que s’il existe une véritable adhésion au projet, donc si le projet est établi en concertation. Ce n’est qu’à ce prix que nos quartiers vivront, seront propres et seront emplis de lien social.
Voici donc quelques mots pour répondre à vos questions. Merci de les avoir posées.

Tel est le projet des Verts. Tel est le projet que je me propose de défendre.
 

Et aussi

31/03/2017
Un Centre Ville Pour Tous a besoin de vous !(Invitation aux adhérents, sympathisants et partenaires)

2/05/2017
Les chiffres-clés du logement en PACA en 2015(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

23/05/2016
Marseille concentre la moitié de la population des quartiers de la politique de la ville de la région(Bulletin de l’INSEE PACA)

13/04/2017
Qualité de vie en PACA : Logement, emploi, revenus et cadre de vie différencient les territoires partager sur facebook partager sur twitter(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

14/12/2016
Les Comités Régionaux de l’Habitat et de l’Hébergement en 2016(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

15/04/2017
Registre national des copropriétés et Régime d’aide "Habiter Mieux - Copropriété" partager sur facebook(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

26/04/2017
Programmation Anah en PACA pour 2017(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

9/05/2016
Atelier sur les opérations d’aménagement et la production de maisons individuelles : comment construire autrement ?(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

26/03/2017
Une étude de la CERC PACA qui mesure le poids économique du logement social(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

20/01/2017
Bilan triennal 2011-2013(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

31/01/2013
PLH, le Programme Local de l’Habitat MPM 2012-2018 approuvé(Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole)

24/03/2017
Bilan Anah en PACA pour l’année 2016(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

10/03/2017
Bilan provisoire 2016 du droit au logement opposable (DALO) en PACA (DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

Lettre d'information

Vous pouvez vous abonner gratuitement ici à la liste de diffusion de Centre Ville Pour Tous.


Association "Centre ville pour tous"
Cité des Associations
BP n° 241
93, la Canebière
13001 Marseille

Contact

Mise à jour : dimanche 7 mai 2017 | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0