Collectif "Noailles Ombre et Lumière" - 7/06/2003

La gestion de la propreté à Noailles

LA GESTION DE LA PROPRETE A NOAILLES :
UN SERVICE PUBLIC LARGEMENT DEFAILLANT

Pour beaucoup de marseillais, l’image du quartier Noailles est bien sûr associée à celle du marché. Mais elle est très souvent également liée à la saleté des rues et des places, due aux multiples dépôts d’ordures qui s’y trouvent.

La municipalité a tenté de résoudre en partie ce problème en procédant au milieu de l’année 2000 à l’implantation de plusieurs dizaines de containers en poste fixe dans plusieurs rues et places du quartier. De même, en 2001, au moment de la rénovation de la place des Halles Delacroix, deux containers enterrés ont été installés.

Le bilan de ces opérations s’est très vite avéré insatisfaisant : d’une part, l’installation des containers n’a fait l’objet d’aucun suivi, et surtout n’a donné lieu à aucun réajustement significatif. Pire même, les containers installés dans le bas de la rue d’Aubagne ont été supprimés au moment où la rue a été réhabilitée… Au total, un tiers des 74 containers prévus au départ ne sont pas ou plus présents. D’autre part, les containers enterrés de la place des Halles Delacroix ont bien été inaugurés, mais ils n’ont fonctionné que… 3 jours ! L’anarchie en matière de déchets règne toujours sur la place des Halles Delacroix…

L’action publique en matière de propreté à Noailles apparaît finalement incomplète, mal conçue et surtout gérée totalement en dehors de toute volonté réelle de sensibiliser la population au problème de la propreté.

Pourtant, face à ce problème, des habitants et des commerçants, notamment réunis au sein du Collectif « Noailles, Ombre et Lumière » n’ont pas cessé depuis 4 ans de proposer des idées et des réflexions. Celles-ci s’organisent autour de trois idées :

1 / Il est indispensable de considérer que toute opération concernant la propreté dans le quartier passe nécessairement par une sensibilisation active et répétée des personnes qui y habitent ou qui y travaillent par des techniciens présents régulièrement dans le quartier. Il est évident que la non-information joue un rôle très important dans la passivité des gens vis-à-vis de la propreté.

2 / La zone constituée par la place du marché des Capucins, la rue Longue des Capucins, la placette située à l’angle de la rue Vacon et de la rue d’Aubagne et enfin la place des Halles Delacroix comporte une spécificité : elle constitue globalement un seul et même espace de marché. Et tant qu’un traitement global et approprié en matière de propreté et de nettoiement ne sera pas mis en place pour l’ensemble de cette zone, les problèmes de propreté urbaine ne pourront pas être résolus.

3 / Une action doit être menée en direction des commerçants du quartier pour identifier leurs problèmes spécifique de gestion des déchets et envisager avec eux des solutions adaptées.

DB / 7 juin 2003

Et aussi

26/03/2016
UNE ECOLE POUR NOAILLES(Communiqué)

23/05/2016
Marseille concentre la moitié de la population des quartiers de la politique de la ville de la région(Bulletin de l’INSEE PACA)

2/05/2017
Les chiffres-clés du logement en PACA en 2015(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

18/01/2015
Quartier Noailles-Etude urbaine diagnostic déc 2014(SOLEAM (Société Locale d’Equipement et d’Aménagement de l’Aire Marseillaise))

Lettre d'information

Vous pouvez vous abonner gratuitement ici à la liste de diffusion de Centre Ville Pour Tous.


Association "Centre ville pour tous"
Cité des Associations
BP n° 241
93, la Canebière
13001 Marseille

Contact

Mise à jour : dimanche 7 mai 2017 | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0