Communiqué - 1er/10/2008

La rue de la République : entre la rente de Lone Star et la faillite de Lehman Brothers

 
La faillite de la banque américaine Lehman Brothers et de son fonds d’investissement (Lehman Brothers Real Estate Partners) propriétaires d’une fraction importante des immeubles de la rue de la République, à Marseille (via leurs filiales ATEMI, Marina Baie des Anges et Marseille République), met en danger le processus de réhabilitation et inquiète les locataires concernés.

Un rôle très important a été donné à de puissants investisseurs privés qui devaient réaliser la réhabilitation ; or ceux-ci se révèlent aujourd’hui extrêmement fragiles. 

Un Centre Ville Pour Tous demande que ATEMI-Marseille République sorte rapidement de son silence sur les conséquences de la faillite de Lehman Brothers, et s’explique sur l’avenir qu’il réserve à la rue de la République.
Dans l’immédiat, Marseille République et ses successeurs doivent en finir avec le harcèlement des habitants et abandonner les procédures judiciaires visant à expulser les locataires de la rue de la République.

Il y a un an, en octobre 2007, l’ilot 12 a été vendu par Marseille République-Lone Star au groupe Buildinvest. Il est constitué de 13 immeubles situés entre le 35 et le 55 rue de la République, représentant 154 appartements vidés au préalable de leurs occupants en vue « d’une vaste opération de réhabilitation » ! Or le Périmètre de Restauration Immobilière (PRI) de 1995, qui comprend cet îlot fait obligation aux propriétaires privés d’effectuer des travaux de réhabilitation. L’absence totale de travaux dans cet ilot semble indiquer que les puissants opérateurs privés qui se sont succédés ont été en quelque sorte « exemptés » de cette obligation.

Les habitants sont inquiets. Un Centre Ville Pour Tous ne veut pas assister passivement à ce qui est en train de se passer. Notre association appelle à la vigilance de tous et en particulier des partenaires publics. Elle est attentive aux risques accrus d’éviction de leur logement qui pèsent sur les habitants de la rue de la République. Il n’est pas acceptable qu’ils deviennent les jouets de pratiques spéculatives sous le regard passif des autorités publiques.

Les pouvoirs publics ont valorisé massivement ce patrimoine grâce aux équipements publics majeurs qu’ils ont réalisé (Euroméditerranée, tramway, parking, etc.). Ils doivent plus que jamais afficher clairement leur volonté de contrôler le comportement des investisseurs et faire respecter le projet public d’aménagement sur la rue de la République. Le PRI et l’outil de la défiscalisation doivent être mis au service d’un projet clair respectueux des habitants.

L’un des risques auxquels les habitants sont aujourd’hui confrontés est celui de la « vente à la découpe », c’est-à-dire de la vente par appartements, vidés au préalable de leurs locataires, les investisseurs cherchant par un biais ou un autre à récupérer rapidement les fonds engagés.

Les pouvoirs publics - et en particulier l’Etat, la mairie et la communauté urbaine de Marseille - doivent prendre leurs responsabilités face aux investisseurs déficients. Ils disposent d’outils pour cela (le pouvoir de négociation du prix, et éventuellement l’usage du droit de préemption). C’est une opportunité pour eux de revenir aux principes initiaux de l’Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (OPAH) République d’avril 2002 en donnant au logement intermédiaire et au logement social toute leur place.

> Communiqué du 1er octobre 2008

Et aussi

13/01/2016
Opération de la rue de la République...onze ans après...toujours inachevée...(Communiqué)

31/03/2017
Un Centre Ville Pour Tous a besoin de vous !(Invitation aux adhérents, sympathisants et partenaires)

10/07/2017
Quelle concertation à La Plaine ?()

23/05/2016
Marseille concentre la moitié de la population des quartiers de la politique de la ville de la région(Bulletin de l’INSEE PACA)

4/07/2014
Le marché de l’habitat est il tendu dans les Bouches du Rhône ?(ADIL des Bouches du Rhône)

9/02/2016
"Le cri d’alarme d’un marseillais en colère"(Alain FOUREST, consultant en gestion urbaine, ancien responsable de la politique de la ville)

26/04/2017
Programmation Anah en PACA pour 2017(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

2/05/2017
Les chiffres-clés du logement en PACA en 2015(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

4/04/2014
La vacance de logement au centre ville de Marseille(Rapport de stage)

14/12/2016
Les Comités Régionaux de l’Habitat et de l’Hébergement en 2016(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

15/04/2017
Registre national des copropriétés et Régime d’aide "Habiter Mieux - Copropriété" partager sur facebook(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

3/12/2015
"Rue de la République : où en est-on ?"(Compte-rendu de réunion du RV CVPT)

20/05/2017
Démarche régionale sur les CUS 2018-2023 partager sur facebook partager sur twitter(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

9/05/2016
Atelier sur les opérations d’aménagement et la production de maisons individuelles : comment construire autrement ?(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

26/03/2017
Une étude de la CERC PACA qui mesure le poids économique du logement social(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

21/03/2014
LES REPONSES DES CANDIDATS AUX ELECTIONS MUNICIPALES DE MARSEILLE AUX QUESTIONS POSEES PAR L’ASSOCIATION "UN CENTRE VILLE POUR TOUS"(Communiqué)

24/03/2017
Bilan Anah en PACA pour l’année 2016(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

13/04/2017
Qualité de vie en PACA : Logement, emploi, revenus et cadre de vie différencient les territoires partager sur facebook partager sur twitter(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

1er/10/2008
La rue de la République : entre la rente de Lone Star et la faillite de Lehman Brothers(Communiqué)

Lettre d'information

Vous pouvez vous abonner gratuitement ici à la liste de diffusion de Centre Ville Pour Tous.


Association "Centre ville pour tous"
Cité des Associations
BP n° 241
93, la Canebière
13001 Marseille

Contact

Mise à jour : lundi 10 juillet 2017 | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0