Forum social pour le droit au logement - 22/11/2008

Déclaration de Marseille pour le droit au logement

 
Pour l’Europe du Droit au logement et à l’habitat choisi, du droit à la ville, du droit à un environnement sain et à une énergie accessible et renouvelable, pour l’Europe des solidarités.

Contre l’Europe de la spéculation, de la hausse des loyers, de la privatisation du logement social, et des ségrégations urbaines
 
Le Forum social pour le droit au logement, réuni le 22 novembre 2008 à Marseille, réaffirme son opposition aux politiques néo-libérales qui ont alimenté la spéculation immobilière, qui ont généré un mouvement sans précédent d’évictions et d’expulsions, qui ont réduit à peau de chagrin l’offre accessible qu’on connaissait dans les quartiers populaires, et qui contestent aujourd’hui encore le rôle du logement social et veulent le cantonner dans une position marginale : cela conduit à une exclusion sociale des ménages modestes, à la relégation et à l’errance urbaine des plus pauvres et des ménages discriminés, et à la précarisation du logement qui s’étend même aujourd’hui aux classes moyennes.
A Marseille, dans le quartier de la République qui ne veut plus du diktat des banques internationales, dans les quartiers comme Noailles, Belsunce et d’autres qui n’en peuvent plus d’être relégué aux marchands de sommeil et au mal-logement, dans les quartiers Nord où on s’apprête à démolir du logement social plutôt que les réhabiliter avec la participation réelle des habitants,
mais aussi partout dans les grandes métropoles, en France, comme dans toute l’Europe, d’autres réponses sont urgentes.
Les politiques de libéralisation financière et immobilière, la marginalisation ou « résidualisation » du parc social au nom de l’efficacité des marchés concurrentiels sous-tendent aujourd’hui encore les actions de la Communauté Européenne, et justifient en France la stratégie de régression et d’abandon du financement public que marque l’actuel projet de loi BOUTIN.
 
Or, l’Europe, si elle veut être à l‘écoute de ses habitants, doit faire front à la crise financière globale et à une récession déclenchée par l’échec de la dérégulation et de la spéculation immobilière américaine et l’incapacité de ce pays à développer une offre publique de logement social.
L’Europe et chacun de ses gouvernements doit proposer un autre modèle social, le choix d’une ville européenne à l‘écoute de ses habitants et préservant la diversité sociale dans les quartiers, une ville qui construise la cohésion sociale et qui garantisse l’effectivité du droit au logement par la rupture avec la tyrannie des marchés immobiliers, par le développement d’un service public du logement et du foncier et de pôles financiers publics, par la mise en place d’un socle de protection des locataires et habitants contre la spéculation et contre les hausses, par la mise hors la loi des expulsions sans relogement et par la réquisition des logements vacants.
L’Europe, pour faire face à la crise actuelle, doit être une Europe sociale, l’Europe qui met en œuvre le droit au logement pour tous.
 
Le Forum Social pour le droit au logement appelle les forces populaires, les mouvements sociaux à poursuivre la mobilisation, et à développer les convergences, dans nos villes, en Europe et à travers le monde, entre tous les acteurs sociaux qui refusent la fatalité de la spéculation immobilière et de la tyrannie des marchés, pour trouver une autre issue à la crise actuelle que celle que planifie le capital financier à l’ échelle globale.
A Marseille, le Forum des associations s’engage à continuer une action collective pour obtenir que tous les logements bénéficiant d’aides publiques dites ou fiscales soient mis à disposition des demandeurs en grande difficulté. Le plan Sarkozy « 30.000 logements » doit se traduire par 1000 acquisitions à Marseille : nous demandons que tous ces logements soient rachetés en parc locatif social PLAI et PLUS et mis à disposition des ménages retenus par la procédure DALO et des autres ménages en grande difficulté, et que la production de logements sociaux répondent aux 40.000 demandes en attente.

Lettre d'information

Vous pouvez vous abonner gratuitement ici à la liste de diffusion de Centre Ville Pour Tous.


Association "Centre ville pour tous"
Cité des Associations
BP n° 241
93, la Canebière
13001 Marseille

Contact

Mise à jour : lundi 10 juillet 2017 | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0