Invitation - /10/2010

Les jeudis de l’Architecture en Philosophie, " Le totalitarisme technologique "

• Toute la pensée de Günther Anders, hantée par la double tragédie de la Shoah et d’Hiroshima, converge vers une interrogation de l’accélération du développement technique, associé à l’Obsolescence de l’homme (1950) – et se confronte au retour toujours possible de la catastrophe.
 
L’architecture peut-elle, à sa manière, porter un avertissement philosophique similaire ? Peut-elle penser la menaceportée par le développement technique, elle dont les formes, le renouvellement reposent en grande partie surles mutations technologiques ? Peut-elle même penser la menace autrement que dans le geste de protection, auquel elle est traditionnellement rapportée ?
Les maquettes et dessins que réalise l’architecte viennois Hans Hollein au début des années soixante ne sont, en
tout cas, pas sans rapport avec les perspectives tracées par le philosophe. Poussant la formule néo-brutaliste jusqu’à l’extrême, il dessine ainsi, aux côtés de Walter Pichler, une architecture à même d’incarner l’horreur des temps contemporains. Cette architecture, il la relie surtout au gigantisme technologique et guerrier qui caractérise l’ère contemporaine. Avec ses collages, superposant aux gratte-ciel de gigantesques artefacts techniques, il fait de New York la capitale de la menace nouvelle – et s’impose définitivement comme une des figures majeures de l’architecture critique.
A bien y regarder néanmoins, il ne s’agissait là que de dessins. Etait-il possible d’édifier véritablement, au coeur des villes, et selon les mots mêmes de Hollein, une architecture ouvertement « élémentaire, sensuelle, primitive, brutale, effrayante, violente, dominatrice » – et pour tout dire proprement cauchemardesque ? Emmanuel Rubio, Maître de Conférences à Paris Ouest Nanterre la Défense, a écrit et édité plusieurs ouvrages sur le surréalisme et ses environs, dont les Philosophies d’André Breton (L’Age d’Homme, 2009). Il est également l’auteur de Vers une architecture cathartique (1945-2001), à paraître aux éditions Donner Lieu.
 
Répondant : Alonso Tordesillas Professeur des universités Université de Provence (Aix-Marseille 1) Chaire d’Histoire de la philosophie ancienne Directeur de l’Institut d’histoire de la philosophie Directeur du Centre d’études sur la pensée antique « kairos kai logos »
 
Voir le carton d’invitation en cliquant
 
 

Lettre d'information

Vous pouvez vous abonner gratuitement ici à la liste de diffusion de Centre Ville Pour Tous.


Association "Centre ville pour tous"
Cité des Associations
BP n° 241
93, la Canebière
13001 Marseille

Contact

Mise à jour : lundi 10 juillet 2017 | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0