Communiqué - 21/03/2014

LES REPONSES DES CANDIDATS AUX ELECTIONS MUNICIPALES DE MARSEILLE AUX QUESTIONS POSEES PAR L’ASSOCIATION "UN CENTRE VILLE POUR TOUS"

Le 21 mars 2014

COMMUNIQUE SUR LES REPONSES
DES CANDIDATS AUX ELECTIONS MUNICIPALES

Comme nous nous y étions engagés nous communiquons nos remarques sur les réponses que nous ont faites les candidats aux élections municipales.

Nous n’avons interrogé que les listes principales.

Trois nous ont répondu :

- La liste du Front de Gauche(Jean-Marc Coppola)

- La liste Changer la donne(Pape Diouf)

- La liste Un nouveau cap pour les marseillais(Patrick Mennucci)

Nous n’avons pas interrogé le Front National : les positionnements adoptés par le FN au fil des mois sur le centre ville, les hôtels meublés, l’habitat indigne, sur le logement social, sur les immigrés en général, sur les questions sécuritaires, etc. ne nous ont pas engagé à aller plus loin dans l’interpellation des candidats présentés par le FN. 

La liste Marseille en avant, présentée par Jean-Claude Gaudin ne nous a pas répondu malgré nos relances. Nous nous en tenons donc pour l’essentiel à ce que la politique conduite à ce jour nous a donné à voir. En particulier,

- Un PLU qui ne met pas en pratique les objectifs du SCOT et du PLH en matière de logement, plus particulièrement de logement social et très social et de répartition de celui-ci sur l’ensemble du territoire municipal

- Des remarques sévères de la Chambre Régionale des Comptes sur la gestion de Marseille Aménagement auxquelles il n’a été nullement répondu

Nous pouvons seulement noter que certaines propositions diverses sont faites dans le cadre de la campagne électorale : plateforme unique d’accès au logement social, construction de nouvelles écoles, des éléments de confort urbain (piétonisation, parcs publics) ou centre d’accueil pour les SDF.

Les trois listes qui nous ont répondu apportent des éléments qui manifestent une prise de conscience qui nous paraît positive. Mais tout n’est pas satisfaisant.

* L’accent mis sur l’insuffisance grave de logements sociaux :

La liste JM Coppola veut rattraper les retards et mobiliser davantage les moyens financiers et foncier, créer un outil public de logement et d’équipement.

- La liste P Mennucci fixe un seuil plus élevé de 2 000 logements sociaux/an au lieu de 1 500 planifiés aujourd’hui, mais rien n’est proposé sur les moyens de mise en œuvre.

 La liste Pape Diouf est là-dessus la plus déterminée : il faudra pousser l’Etat et la CUM, mobiliser les bailleurs et agir par les réserves foncières.

* Révision du PLU :

Préconisée par la liste Pape Diouf en particulier pour construire du logement social dans les quartiers les plus favorisés.

La liste JM Coppola préconise un avenant au PLH et une révision partielle du PLU.

La liste P. Mennucci veut sortir de la logique inacceptable qui localise 40% des logements sociaux dans les quartiers nord, retravailler en profondeur le niveau de production de logements sociaux et leur répartition géographique.

* Un logement accessible aux moyens réels des marseillais  :

La liste P. Mennucci créera une Agence Immobilière à vocation sociale pour favoriser le maintien dans le logement, sécuriser les bailleurs et mobiliser les logements privés, et prévoit aussi d’accompagner les propriétaires privés qui veulent réhabiliter leurs logements

La liste Pape Diouf veut arriver à contenir le prix du logement par la maîtrise des coûts de production, grâce à la maîtrise du foncier, l’appel aux dotations de l’Etat, par le développement de l’accession sociale et le recours au plafonnement des loyers préconisés par la nouvelle loi (ALUR)

La liste JM Coppola souhaite des mesures favorables aux propriétaires occupants de façon à rénover le centre ancien et un dispositif d’aide à l’acquisition du 1er logement, impliquant le secteur bancaire

* 30% de logements sociaux au lieu de 20% dans les opérations neuves et 20% d’accession à la propriété  :

La liste JM Coppola est favorable sur le 1er point mais hostile au 2ème point (considéré comme une modalité de vente du parc social)

 La liste Pape Diouf est d’accord pour tenter d’atteindre ces pourcentages

La liste P. Mennucci est attentive à ces propositions mais renvoie à un examen plus attentif de ce qui est possible en la matière

* Habitat ancien du centre ville  :

La liste P. Mennucci soutient la nécessité d’une réhabilitation de l’habitat privé et souhaite un engagement coordonné pour maîtriser des 4 grands opérateurs (Soleam, HMP, Marseille Habitat et Sogima) et renouveler l’offre de logement.

La liste Pape Diouf veut prendre en compte le logement des vieux travailleurs et introduire des opérations en accession à la propriété. Poursuivre l’EHI (programme d’éradication de l’habitat indigne) mais en protégeant les droits des propriétaires et locataires à retrouver un logement décent.

La liste JM Coppola souhaite une réhabilitation de qualité et du logement social accessible à tous, avec commerces de proximité et équipements publics en rez de chaussée. Mieux contrôler la Soleam et créer un outil public de production et de rénovation du logement qui permette de maîtriser la chaine de production.

* Centre ville :

La liste JM Coppola veut le maintien des activités de commerce et de service, et leur développement (métiers d’art), la promotion des déplacements alternatifs, et la réalisation de logements sociaux dans le parc ancien acquis par la ville. Elle souligne l’échec grave et les dérives des PRI (périmètre de restauration immobilière). Pour la place de la Providence, elle souhaite un parking souterrain (avec un niveau souterrain spécifique pour les commerçants) et une aire de pétanque et de jeux en surface. Des espaces sportifs seront réalisés (du type espace Velten), l’ilot Chanterelle sera aménagés en équipements publics (crèche, école, espace vert) et la halle Puget pourrait devenir un marché de bouquinistes. Un audit général de la gestion des finances de la ville doit être fait pour se dégager des errements actuels.

La liste P. Mennucci souligne que son programme détaille davantage (transports, urbanisme, restitution de l’espace public aux marseillais et offre de logements davantage accessibles). Il considère qu’il faudra créer de la richesse pour attirer entreprises et emploi, et mobiliser davantage pour les projets de requalification nécessaires au mieux-vivre ensemble, à la cohésion de la ville, son accessibilité et sa convivialité. Elle ajoute qu’il faut en finir avec les errements du type de ceux épinglés par la CRC concernant Marseille Aménagement.

La liste Pape Diouf insiste pour respecter l’intérêt des occupants actuels et pour conduire un effort important en faveur des équipements scolaires et sociaux. Tout avantage donné au privé doit avoir des contreparties en matière de conventionnement des logements. Et les places de la Providence et Louise Michel doivent être préservées et favoriser l’accès des habitants. Des petits équipements, culturels, petite enfance, sont une nécessité pour répondre aux aspirations des habitants. Pour en finir avec les errements de gestion, il faut impliquer les citoyens aux divers niveaux.

* Gestion démocratique  :

La liste Pape Diouf cite les lieux dans lesquelles le contrôle citoyen doit intervenir (attribution des logements, des marchés publics, maîtrise d’usage). Les CICA et les Conseils de quartier au sens de la loi Vaillant de 2002 doivent fonctionner réellement. Un investissement conséquent dans les écoles sera fait. L’ilot des Feuillants est cité comme un lieu emblématique d’exercice de la démocratie.

La liste JM Coppola veut le développement des CICA, avec des moyens humains, financiers et matériels. L’intervention citoyenne sur la gestion des projets ira de pair avec une gestion transparente de la part de la ville. Une "Charte de mise en œuvre dune politique municipale favorisant la participation citoyenne sera mise en place. La 1re année auront lieu des assises de la démocratie participative et une expérience de budget participatif sera lancée pour la gestion de travaux de proximité. Les SCIC (sociétés coopératives d’intérêt collectif) seront favorisées comme outils de gestion des espaces de proximité. Pour l’ilot des Feuillants, elle rappelle qu’elle a pris fait et cause pour le projet présenté par le Collectif des Feuillants.

La liste P. Mennucci indique que le Conseil économique, social, environnemental et citoyen annoncé regroupera l’ensemble des forces vives. Des référendums locaux, des comptes rendus de mandats réguliers, des enquêtes de satisfaction permettront un lien direct avec les usagers. Comités de quartiers, CIQ et CICA seront encouragés. Pour l’ilot des Feuillants, sa destination est d’ores et déjà décidée, en faveur de l’attractivité du centre ville.

Et aussi

15/04/2017
Registre national des copropriétés et Régime d’aide "Habiter Mieux - Copropriété" partager sur facebook(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

31/03/2017
Un Centre Ville Pour Tous a besoin de vous !(Invitation aux adhérents, sympathisants et partenaires)

15/12/2015
Projet de réaménagement de la Plaine : Pour une véritable concertation et co- construction du projet(Communiqué)

21/03/2014
LES REPONSES DES CANDIDATS AUX ELECTIONS MUNICIPALES DE MARSEILLE AUX QUESTIONS POSEES PAR L’ASSOCIATION "UN CENTRE VILLE POUR TOUS"(Communiqué)

10/07/2017
Quelle concertation à La Plaine ?()

20/05/2017
Démarche régionale sur les CUS 2018-2023 partager sur facebook partager sur twitter(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

23/05/2016
Marseille concentre la moitié de la population des quartiers de la politique de la ville de la région(Bulletin de l’INSEE PACA)

2/05/2017
Les chiffres-clés du logement en PACA en 2015(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

10/03/2017
Bilan provisoire 2016 du droit au logement opposable (DALO) en PACA (DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

14/12/2016
Les Comités Régionaux de l’Habitat et de l’Hébergement en 2016(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

14/12/2016
Les Comités Régionaux de l’Habitat et de l’Hébergement en 2015(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

14/12/2016
Les Comités Régionaux de l’Habitat et de l’Hébergement en 2014(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

9/05/2016
Atelier sur les opérations d’aménagement et la production de maisons individuelles : comment construire autrement ?(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

26/03/2017
Une étude de la CERC PACA qui mesure le poids économique du logement social(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

20/01/2017
Bilan triennal 2011-2013(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

28/01/2016
Le 21ème rapport sur le Mal logement(Fondation Abbé Pierre)

21/11/2015
Rendez-vous de CVPT "Le logement indigne à Marseille : changer de niveau et de méthode" (Communiqué)

4/04/2014
La vacance de logement au centre ville de Marseille(Rapport de stage)

29/09/2013
La ville à l’épreuve de la démocratie : trois jours d’échanges, de débats et de retours d’expériences(L’Université populaire Pensons le matin )

13/04/2017
Qualité de vie en PACA : Logement, emploi, revenus et cadre de vie différencient les territoires partager sur facebook partager sur twitter(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

26/04/2017
Programmation Anah en PACA pour 2017(DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur)

5/12/2016
Enquête cadre de vie rue de la République( Note sur l’avancement )

5/11/2013
Rendez-vous d’un" centre ville pour tous" " Belsunce aujourd’hui " (Communiqué et invitation)

26/03/2016
UNE ECOLE POUR NOAILLES(Communiqué)

16/09/2011
Etats généraux du logement - contribution de CVPT : Propositions Septembre 2011(Etats généraux du Logement organisés par la CUM)

Lettre d'information

Vous pouvez vous abonner gratuitement ici à la liste de diffusion de Centre Ville Pour Tous.


Association "Centre ville pour tous"
Cité des Associations
BP n° 241
93, la Canebière
13001 Marseille

Contact

Mise à jour : lundi 10 juillet 2017 | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0