Communiqué - 20/05/2005

Au côté du collectif des associations de Locataires découpés, l’association Centre ville pour tous a manifesté à Paris, le 17 mai, devant les bureaux du ministre du logement

Le collectif des associations de Locataires découpés (de Paris) a organisé une manifestation devant le bureau du Ministre du logement M. Philippe Daubresse (20, avenue de Ségur - 75007 Paris) le 17 mai à 17 h pour réclamer une loi protégeant les locataires victimes des ventes à la découpe.

- Il s’agissait d’interpeller le Gouvernement pour demander une loi de protection des milliers de locataires menacés par les Ventes à la découpe.

- Cet appel a été rejoint par les confédérations nationales de locataires et ouvert aux autres associations que cette situation révolte.

Chaque association (il y en a aujourd’hui environ 40) était représentait.

L’association un Centre Ville Pour Tous, signataire de l’appel au gouvernement et au parlement a été invitée à cette manifestation. Un membre du bureau de Centre ville pour tous a participé à la manifestation du « collectif des découpés » devant les bureaux du secrétaire d’Etat au logement Philippe Daubresse.

Cette manifestation a réuni plusieurs centaines de participants des associations représentant une cinquantaine d’immeubles.

Au nom de l’association, le représentant de Centre Ville Pour Tous a pu expliquer les actions menées à Marseille et apporter le soutien à leur action du collectif. Il a transmis un message de solidarité de l’association L’accueil qui a été fait a été très chaleureux.

Avec les représentants des associations des locataires découpés parisiens ils ont été reçus par M. Cressy, le conseiller technique du ministre en charge du dossier.

Ce dernier a réaffirmé que le ministre était très conscient du problème posé par la vente par appartements de vastes ensembles immobiliers jusqu’alors dévolus à la location. Un projet de loi sera introduit le 16 juin par une initiative parlementaire, dans le but de contrôler le phénomène. Le contenu devrait être au minimum celui de l’accord signé par deux associations de locataires sur cinq ; la mobilisation des associations est maintenue.

Pour plus d’informations sur l’actualité et la revue de presse du collectif des locataires découpés Cliquez

Mise à jour : lundi 10 juillet 2017 | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0